Infolettre diocésain du 27 avril 2021

 
Du bureau de l'évêque
 
Samedi le 24 avril 2021, Mgr Jodoin a célébré l’eucharistie avec les paroissiens et paroissiennes de la communauté chrétienne de Notre-Dame-Auxiliatrice à Notre-Dame-des Érables.
 
Dimanche le 25 avril 2021, Mgr Jodoin a assisté Père Ramsès Same à la première communion des jeunes de la paroisse Saint-Frère-André à la Cathédrale Sacré-Cœur à Bathurst.  Vingt-deux jeunes ont reçu leur première communion.
 
 
Des nouvelles à vous partager
 
Dimanche dernier le 25 avril, Mgr Jodoin a célébré son 8e anniversaire épiscopal. 
Portons-le dans nos prières pour que le Seigneur continue à le protéger et à le guider dans son ministère.
 
 
Du SDL - Service diocésain de Liturgie
 
Chers frères prêtres et membres des équipes liturgiques,                                                                                                              
 
Depuis plusieurs années déjà, nous attendons la publication de la nouvelle édition du Missel Romain.  D’ailleurs, nous souhaitons toujours sa parution pour le prochain Temps de l’Avent de cette année. Vous vous souvenez sans doute, qu’au retour de notre dernière rencontre des responsables diocésains de liturgie au Cap-de-la-Madeleine, je vous avais fait part des différents projets de l’Association Épiscopale Liturgique pour les pays francophones. Il y avait, entre autre, celui de préparer de petites capsules liturgiques sur l’approfondissement de l’ensemble du Mystère eucharistique.
 
Eh bien, j’ai la grande joie de vous annoncer que celles-ci sont désormais complétées et disponibles.  Elles se présentent sous la forme de petits podcast d’une minute. 
 
Ils abordent, avec un souci catéchétique, le vocabulaire et les expressions que nous rencontrons lors de nos célébrations eucharistiques. Je vous invite à les découvrir et à les partager avec vos Communautés. Vous pouvez vous y abonner en consultant le Site de AELF : https://www.aelf.org/page/podcasts
 
Vous trouverez, ci-joint, les quatre premiers épisodes de ces billets liturgiques. Je vous encourage à les publier à tour de rôle, à chaque semaine sur votre Feuillet paroissial. Ces textes, sont à écouter, méditer, mais aussi à lire. L’ensemble est réuni aux éditions Fidélité sous le même titre : La minute liturgique (sortie juin 2021).
  
Que le Christ Ressuscité réchauffe nos cœurs pour mieux le reconnaître à la FRACTION DU PAIN et que Marie, nous accompagne en ce beau mois de mai !
 
Votre frère dans le Christ Serviteur,
Père Jean-Marc Guérette, ptre

LA MINUTE LITURGIQUE : À l’occasion de l’entrée en vigueur pour l’Avent 2021 de la nouvelle traduction du Missel romain, l’Association Épiscopale Liturgique pour les pays Francophones a demandé à plusieurs lecteurs venus de toute la francophonie de prêter leur voix à 52 textes, 52 "mots de la messe". Ces capsules ou petits billets ont été préparés pour nous aider à mieux découvrir la richesse inépuisable du mystère eucharistique.
 

« UN PEUPLE RASSEMBLÉ » : # 1
Première évidence ; nous sommes là ! Nous sommes réunis et ce n’est pas rien de le constater. C’est que l’Eucharistie, la messe, est d’abord un rassemblement, une convergence. Comme les Apôtres, au lendemain de Pâques, réunis au Cénacle, pour accueillir la visite de Jésus Ressuscité, notre rassemblement n’est ni accidentel, ni pragmatique ou fonctionnel. Il tient à nos gênes d’êtres chrétiens. De tout temps et en tous lieux, en toutes petites communautés ou en grandes assemblées, selon les circonstances, en période de persécution ou d’essor, les disciples du Christ ont toujours tenu à ne pas rater le rendez-vous de cette famille du cœur qu’est l’Église. Un chrétien des premiers siècles s’exclamait : « Sans le rassemblement dominical, nous ne pouvons pas vivre ! »
  
« AU NOM DU PÈRE » : #2
Un geste décisif vient ouvrir notre célébration : le Signe de la Croix. C’est dire tout à la fois l’origine et le but de notre rassemblement. Nous ne sommes pas rassemblés de notre propre initiative mais au nom de Dieu. Quelqu’un nous a invités. C’est lui qui appelle et nous qui répondons. Ce Dieu nous le nommons : il est communion d’amour, Père, Fils, Esprit. Et c’est pour entrer plus avant dans cette communion avec lui et entre nous que nous sommes réunis. C’est l’élan même de notre baptême qui nous a mis en chemin d’unité avec Dieu et avec nos frères. Ce jour-là déjà, nous étions placés sous le nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. L’Eucharistie, la messe, s’inscrit dans cette dynamique qui s’accomplit doucement au fil des jours et des années. Plus qu’un signal pour dire : « Ça commence », le signe de la Croix nous éveille à l’essentiel : faire un avec lui et en lui.
   
« LE SEIGNEUR EST AVEC VOUS ! » : #3
Que le Seigneur soit avec vous ! Elle est loin d’être anodine cette petite phrase par laquelle nous salue le célébrant. Elle révèle la présence du Ressuscité à son Église rassemblée. « Là où deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis au milieu d’eux », a dit Jésus. Fidèle à sa promesse, il vient, il est parmi nous comme pour les disciples au lendemain de la Résurrection. « Jésus vint et il était là au milieu d’eux. » Invisible pour les yeux, sa présence est pour le cœur et pour la foi. C’est pourquoi elle a besoin d’une parole qui l’annonce. « Le Seigneur est avec vous. » À trois reprises en cours de la célébration, le prêtre reprendra cette phrase, réveillant notre attention à la présence du Vivant avec nous. Au moment de proclamer l’Évangile, c’est lui qui nous parle aujourd’hui, au moment d’offrir et de consacrer le pain, c’est lui qui se donne à nous aujourd’hui, au moment de nous envoyer, c’est lui qui nous accompagne aujourd’hui sur nos routes.
  
« NOUS SOMMES PÉCHEURS » : #4
Nous sommes venus pour vivre et grandir en communion mais, avouons-le, en la matière nous sommes toujours en deçà des attentes, des nôtres et de celles de Dieu plus encore. Et la préparation pénitentielle, quelle que soit sa forme, est là pour nous le rappeler. Notez, qu’il ne s’agit pas tellement de demander pardon avant de commencer, histoire de se mettre en ordre, il s’agit plutôt de dire dans quelle attitude spirituelle nous célébrons. Nous sommes un peuple de pécheurs. Et si nous voulons entrer plus avant dans la communion du Père et de nos frères, nous ne pouvons pas compter que sur nos propres forces et énergies. La grâce de Dieu seule et son amour et son esprit peuvent changer nos cœurs. Et c’est pour cela que nous nous tournons humblement vers le Christ Sauveur, conscients de nos fragilités et faiblesses, pour que toute l’Eucharistie soit le lieu et le moyen de notre conversion.

 
 
Nouvelles du clergé
 
Aucune nouvelle
 
 
Nouvelles des communautés religieuses
 
Aucune nouvelle
 
 
Dans nos paroisses... sur nos bulletins
 
Je donne pour la vitalité de mon Église - Si vous avez des questions au sujet du programme, n’hésitez pas à les poser par courriel à l’adresse électronique donation@nb.aibn.com
  
 

Centre de ressourcement -
 Vous êtes un couple et vous souhaitez vous engager plus concrètement dans l’Église… l’œuvre du centre de ressourcement diocésain peut vous donner cette occasion.  Nous sommes présentement à la recherche d’un couple pour occuper le poste d’intendant.  La tâche consiste à voir à l’accueil et au service des groupes qui viennent séjourner au centre et de s’occuper de l’entretien journalier de l’édifice.  Il s’agit d’un engagement bénévole, mais nous offrons le logement et un forfait pour la nourriture.  Si cet engagement d’Église vous interpelle, vous pouvez contacter Patricia au : (506) 546-1420.
 
  
40 JOURS POUR LA VIE - Considérant l’état actuel causé par la COVID 19, la marche annuelle pour la vie n’aura pas lieu.  LA PRIÈRE sera l’arme la plus efficace dans ce combat pour le respect de la vie et cela de la conception jusqu’à la mort naturelle.  Ensemble, nous sommes plus que jamais déterminés à défendre la vie des plus fragiles.  Le défi est immense, mais notre espérance l’est encore plus.  Notre Pape François se fait solidaire et nous invite à prier et à témoigner sans se lasser pour les valeurs de la dignité humaine.  SOYONS LA VOIX DES SANS VOIX.  Merci de répondre à cet appel.