Pour la protection des personnes vulnérables

Après cela, le Seigneur choisit soixante-douze autres hommes et les envoya deux par deux devant lui dans toutes les villes et tous les endroits où lui-même devait se rendre. (Luc, 10, 1)
 

Après maintes discussions, les évêques des provinces Atlantiques ont convenu qu’il est temps de nous assurer que des mesures sont en place pour prévenir des mauvais traitements aux plus vulnérables et aux plus innocents dans nos communautés. Il ne s’agit pas uniquement d’une question d’assurance, mais aussi des mesures appropriées à prendre pour assurer la sécurité de tous.

Le Diocèse de Bathurst a une politique diocésaine pour la prévention de mauvais traitements à l’égard des enfants, des jeunes adultes et des adultes vulnérables. Cette politique intitulée "Politique diocésaine pour des services pastoraux responsables" exige une Vérification du casier judiciaire (VCJ) pour toute personne qui s’engage comme bénévole (i.e. catéchète, ministre de communion aux malades à la maison, les visites pastorales, etc.) avec des personnes considérées comme vulnérables en raison de leur âge et/ou de leur état de santé.  

Pour de plus amples renseignements au sujet de notre politique diocésaine, vous pouvez consulter notre page "Bénévolat".

Voici des informations supplémentaires au sujet du "Système canadien de signalement des abus sexuels commis ou dissimulés par un évêque catholique" :