Message en cette Fête de l'Annonciation du Seigneur (25 mars, 2020)


 

 
            En cette fête de l’Annonciation du Seigneur, quelle joie d’être ensemble.  J’espère que vous vous portez bien et que vous prenez soin des vôtres. Vous savez, on s’ennuie déjà de ne pas être en communion les uns avec les autres même après à peine quelques jours.
 
            À la messe d’aujourd’hui, on se rappelait ces toutes premières paroles de l’Ange du Seigneur entendues par Marie, cette jeune fille de Nazareth: «  Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi! » Des paroles combien réconfortantes, des paroles adressées à Marie il y a plus de 2000 ans mais aussi à chacun et à chacune d’entre nous aujourd’hui. 
 
            En effet, grâce à l’accueil par Marie du projet de Dieu dans sa vie, le Fils de Dieu s’est fait chair parmi nous.  Et le Seigneur est bien maintenant avec nous dans tout ce que nous vivons, nos joies comme nos peines. Il est ce bon berger qui nous accompagne tous les jours de notre vie afin que rien ne puisse nous manquer… » (Ps 22)
 
            En ces temps difficiles qui sont les nôtres, le Christ, ce bon Berger, se fait encore plus présent auprès de nous. Il est présent et il agit à travers son Église que nous sommes, les membres de son Corps. Il compte sur nous.  St Paul nous l’a rappelé dans sa lettre aux Corinthiens:
 
« Les membres (du corps du Christ) ont tous le souci les uns des autres. 
 Si un seul membre souffre, tous les membres partagent sa souffrance ; si un membre est à l’honneur, tous partagent sa joie. Or, vous êtes  corps du Christ et, chacun pour votre part, vous êtes membres de ce corps. » (I cor 12, 25-27)
 
            Vous savez l’Église est une famille. Comme un père et une mère, l’Église sera toujours là pour ses enfants peu importe les circonstances. Encore plus lorsque ses enfants ont le plus besoin d’elle. L’Église a toujours été un service essentiel. Elle a toujours été au service de Dieu et de son prochain. Elle l’est encore plus que jamais aujourd’hui pour chacun de vous, mais en particulier pour les plus pauvres, les malades, les personnes démunies, les personnes vivant un deuil,  les personnes seules et de tous ceux et celles qui ont soif de Dieu dans leur vie. On ne veut oublier personne.  L’Église veille aussi à poursuivre sa mission de nourrir votre foi et votre vie spirituelle, d’annoncer les valeurs de l’Évangile,  de vous présenter le Christ et de vous mettre en communion avec Dieu non seulement pour cette vie sur terre mais aussi pour une vie éternelle avec Lui.  
 
            Vous pouvez donc compter sur vos prêtres et sur tout le personnel laïc des paroisses, sur le personnel de l’évêché et sur moi-même pour répondre à vos besoins.  N’hésitez de faire appel à nous. Nous sommes là pour vous au nom du Christ. Soyez assurés que l’Église ne vous abandonne pas.   Ensemble, avec dévouement  et créativité, nous allons continuer d’être proche de vous et d’accomplir fidèlement la mission que le Christ nous a confiée en suivant bien sûr à la lettre les mesures préventives de santé du gouvernement.
 
            Ces jours-ci, je repense souvent à la force, au courage et au zèle apostolique admirable qu’ont eu, il y a plus de 150 ans, des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph.  Bien conscientes des dangers inhérents à cette terrible maladie qu’est la lèpre, elles n’avaient pas hésité au nom de leur foi à abandonner volontairement leur couvent de Montréal pour venir jusqu’ici en Acadie pour soigner nos lépreux dans des conditions parfois misérables. Voilà des témoins de la foi qui devraient encore nous inspirer aujourd’hui.
 
            Certains passages des évangiles résonnent aussi en nous avec plus d’intensité qu’auparavant dont ceux-ci :
 
« Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. À ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres. » (Jn 13 34-35) 
 
« Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?”Et le Roi leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.” (Mt 25, 39-40) 
 
 « Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. ll n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. » (Jn 15, 12-14)
 
            En s’inspirant de ces femmes ainsi qu’une multitude de Saints et Saintes, avec l’aide de Marie, notre Mère, mettons toute notre confiance en Dieu et continuons la mission qu’II nous a confiée.   
 
            Pour ma part, je vais continuer de célébrer la messe à la radio à partir de l’église de Caraquet à CKLE péninsule 94,1 Fm à 10 h le dimanche matin.  Pour ce qui est des célébrations de la Semaine Sainte, je vous donnerai très bientôt des directives à ce sujet mais vous vous doutez bien que nous la vivrons différemment cette année. Je continue de prier pour vous et que le Seigneur vous bénisse et vous garde. Unissons-nous aujourd’hui au pape François et à tous nos frères et sœurs du monde entier en récitant avec lui un  Notre Père.

 
+ Mgr Daniel Jodoin
Évêque de Bathurst