Communiqué du bureau de l'évêque révisé le 13 octobre 2020

Aux curés et aux administrateurs

Comme vous le savez, le premier ministre Blaine Higgs a annoncé vendredi des nouvelles mesures sanitaires afin de contenir la dernière vague pandémique qui affecte actuellement notre province. Ces mesures sont effectives dès aujourd’hui.
 
Afin de nous conformer à ces nouvelles directives gouvernementales, voici les mesures additionnelles qui s’ajoutent à notre protocole déjà en vigueur dans nos paroisses :
 

  • Toute personne se présentant à l’église devra dorénavant porter obligatoirement un masque sinon elle ne peut y entrer.
  • Par courtoisie et pour éviter les déceptions, il serait bon que chaque église soit pourvue d’un certain nombre de masques à usage unique offerts aux fidèles ayant oublié d’en apporter un ou qui ignorent cette nouvelle directive.
  • Ce masque doit être porté par la personne en tout temps dès qu’elle entre à l’intérieur de l’église.
  • L’exigence de maintenir une distance physique de deux mètres s’applique toujours.
  • Il faut porter un masque complet. La visière transparente portée par certains ministres de communion ou des bénévoles à l’accueil n’est plus admissible.
  • Quant au prêtre officiant et au lecteur, ils n’ont pas à porter de masque en assumant leur fonction liturgique.  Ils doivent être bien entendus par les fidèles. Ils se trouvent d’ailleurs à bonne distance d’eux et le prêtre officiant demeure dans le sanctuaire tout au cours de la célébration. Par contre, en se présentant à l’église ou directement à la sacristie, les prêtres doivent porter un masque afin de suivre la même règle qui s’applique à toute personne qui se présente dans un lieu public et aussi afin de donner l’exemple.
  • Quant aux personnes qui assurent le chant, elles doivent être à au moins 2 mètres de distance les unes des autres et à au moins 4 mètres des fidèles et des intervenants se trouvant dans le sanctuaire.  Les jubés, lorsque c’est possible, sont les meilleurs endroits pour l’acoustique et pour assurer les mesures sanitaires.
  • De plus, suite à de sérieuses mises en garde du gouvernement, nous demandons aux fidèles de ne pas chanter lors des célébrations.
  • Pour ce qui est de la communion, le port du masque est requis de la part du fidèle (qui l’enlève évidemment au moment de consommer l’hostie) et du ministre de la communion (prêtre ou laïc) sauf si ce dernier se trouve devant un écran de plexiglass, écran que nous retrouvons dans plusieurs de nos églises. Alors le masque n’est pas nécessaire.

 
Les secrétariats
 

  • Pour ce qui est des secrétariats, toute personne s’y présentant devra obligatoirement porter un masque.
  • Le membre du personnel qui l’accueille doit aussi porter un masque en la présence du visiteur, sauf s'il y a une barrière physique (p. ex., une barrière en plexiglass ou en vitre). Ceci, conformément aux dernières directives de Travail Sécuritaire NB.      
  • En dehors de la présence d’un visiteur, la secrétaire n’a pas à porter en continu un masque en effectuant son travail.
  • Il faudra aussi prévoir quelques masques à usage unique à fournir aux personnes ayant oublié leur masque ou ignorant ces nouvelles directives.

 
Voilà donc les nouvelles directives en vigueur s’ajoutant au protocole déjà en usage dans nos paroisses et nos secrétariats.  Si vous avez des questions, vous pouvez nous appeler au diocèse pour avoir les éclaircissements  nécessaires.
 
Espérons que ces directives contribueront à contenir cette nouvelle vague du COVID-19 et rassureront tous les fidèles qui viennent célébrer avec nous le Jour du Seigneur ou d’autres célébrations.