Communiqué de Monseigneur Daniel Jodoin passage phase 3

 

                                                                                            
 Le 13 janvier 2022                                                                 

 
 
 
COMMUNIQUÉ
 
 
Aux Curés, aux adjoints et adjointes administratives, ainsi qu’aux fidèles du diocèse de Bathurst
 
 
Précisions concernant le passage à la phase 3
 
 
Comme vous le savez certainement déjà, à partir du vendredi le 14 janvier 2022 à compter de 23h59, le ministère de la santé publique nous fera passer dans la phase 3.
 
Ce passage à la phase 3 signifie que :
 

  • Les services religieux dans les églises ne seront pas permis jusqu’au 30 janvier 2022 à 23h59.

 

  • Les funérailles, les mariages et les baptêmes des deux prochaines semaines seront reportés à une date ultérieure à moins que la famille accepte de les célébrer en tenant compte des nouvelles directives gouvernementales :

 
Les services funéraires sont autorisés, mais limités à une bulle d’un seul ménage présente, en plus du personnel du salon funéraire et d'un membre du clergé.
 
Les mariages sont autorisés, mais limités au couple plus une bulle d’un ménage (les témoins) et un célébrant, le célébrant étant éloigné du couple et des participants.  Même chose pour les baptêmes.
 
 

  • Chaque bureau paroissial central ainsi que les offices diocésains demeureront ouverts, mais ne seront pas accessibles au public (en personne) sauf pour les urgences.  Le service par téléphone sera maintenu pour répondre aux paroissiens et aux paroissiennes.  Le personnel profitera de cette opportunité pour compléter les rapports financiers, les déclarations à l’agence du revenu du Canada et autres rapports de statistiques paroissiaux et diocésains.

 

  • Étant donné le climat actuel, nous sommes dans l’impossibilité de tenir les réunions de partage, de fraternité et d’écoute mutuelle qui étaient prévues dans nos paroisses dans le cadre de notre démarche synodale. Nous devions commencer ce processus synodal en février. Nous devrons reporter ce processus en mars ou en avril dans la mesure du possible. C’est donc partie remise.

 
 Nous avons bon espoir que cette fermeture sera de très courte durée. C’est toujours une grande souffrance pour nous, les pasteurs, et pour vous, membres du Peuple de Dieu, de ne pas pouvoir célébrer ensemble publiquement nos sacrements. Mais comme nous l’avons toujours fait, nous respectons les mesures sanitaires nécessaires et exigées par les autorités gouvernementales afin de tous nous protéger adéquatement.
 
Durant cette période, je vous demande de demeurer à l’écoute des besoins de vos frères et sœurs dans la foi en utilisant tous les moyens sécuritaires qui sont toujours à notre disposition. Demeurons unis dans la prière avec le Christ toujours au milieu de nous.
 
 
Fraternellement en Jésus-Christ
 
+ Daniel J.